Réflexions

 Troubles du spectre de l’autisme : diagnostic

Après avoir réalisé la formation « Troubles du spectre de l’autisme : diagnostic » auprès de l’Université de Genève, je voulais vous faire un retour sur les points importants à retenir sur cette formation fort intéressante.

Il est, en premier lieu, primordial d’écouter les parents, sans minimiser leurs premières inquiétudes. En effet, ils sont les premiers interlocuteurs et sont ceux qui sont le plus en contact avec leur enfant.

Éducatrice en libéral à l’heure du confinement

C’est une nouvelle ère que nous inaugurons avec l’épidémie de Coronavirus et le confinement qui s’est imposé à nous de manière assez inattendue.

Du jour au lendemain, il m’a fallu cesser les accompagnements des enfants, que ce soit dans les écoles ou dans mes locaux. Il m’était impossible de travailler avec eux dans le respect de la sécurité sanitaire qui s’imposait : comment faire respecter les gestes barrières, accompagner à plus de un mètre, désinfecter les locaux et le matériel entre chaque séance ?

 

Le libéral : un choix, mais à quel prix ?

Accompagner des enfants n’est déjà pas une mince responsabilité mais accompagner des enfants porteurs de handicap et où à spécificités encore moins.

Alors je ne vous cache pas que quand je vois fleurir sur le web et les groupes fb des installations d’« accompagnant spécialisé » ou d’« intervenant psychosocial /psychoéducatif, etc, je m’inquiète sur la dérive des accompagnements en libéral.

Autisme : et pourquoi pas l'ostéopathie ?

Quand on accompagne un enfant ou un adulte autiste, on est souvent frappé par les tensions qu'il subit, qui traduisent ses angoisses, ses difficultés parfois cumulées de longue date. Certains se sont tournés avec plus ou moins de succès vers des traitements, allopathiques, homéopathiques, etc. Certains ont des traitements lourds avec tous les effets secondaires que cela peut induire, d'autres y ont renoncé, justement à cause de ces effets secondaires.